Convivialité dans les Milongas – 7ème compte-rendu

Voici le septième compte rendu.
Il concerne la circulation dans les milongas toulousaines : celles organisées par les associations comme celles de Tangopostale.

Pour avoir l'ensemble des articles publiés sur le sujet, cliquez sur le Tag CONVIVIALITE.

 

RECAPITULATIF DES REPONSES

17) La circulation des bals toulousains vous semble:  

 

            FEMMES                         HOMMES

 

BONNE  à                     25 %                              12 %

MOYENNE  à                48 %                              46 %

MAUVAISE  à                18 %                              32 %

TRES MAUVAISE           9 %                               10 %

 

18) Serait-il utile de rappeler les règles de base de la circulation dans un bal?

 

              FEMMES                       HOMMES

 

OUI  à                            83 %                              80 %

NON  à                            3 %                              11 %

SANS AVIS  à               14 %                                9 %

 

Qui devraient rappeler ces règles ? (pourcentage par rapport à ceux qui ont répondu « oui »)

 

                              FEMMES                                    HOMMES

 

PROFESSEURS  à                                73 %                                       82 %

ORGANISATEURS DE MILONGAS à    79 %                                        63 %

ASSOCIATIONS  à                              33 %                                       41 %

DJ à                                                                              8 %

 

 

REPONSES  TANGUERAS

 

17) La circulation des bals toulousains vous semble :  

  • La circulation est un problème partout. D'un côté les bulldozers tout terrain, et de l'autre les "maestros" toujours prêts à épater avec leurs derniers acquis. Parfois danser relève du parcours du combattant.

 

BONNE  à  25 % 

 

MOYENNE  à 48 %

 

MAUVAISE  à  18 % 

 

TRES MAUVAISE  9 %

 

 

18) Serait-il utile de rappeler les règles de base de la circulation dans un bal?

 

OUI  à 83 %

 

  • Tous ces acteurs, dans les bals, les cours, les pratiques.
  • Rafraichir la mémoire et rappeler les règles de base de la circulation du bal devrait se faire par les profs., mais aussi par les organisateurs de milongas. Et répétées toutes les fois qu'il s’avère nécessaire.
  • En fait les professeurs pourraient l'apprendre à leurs élèves puis les organisateurs de milongas le rappeler.
  • Cela devrait faire partie de l'enseignement du tango....
  • Dommage qu'on ne puisse donner qu'une réponse par question: les règles de base devraient être rappelées à toutes les occasions jusqu'à ce qu'elles soient automatiques. Le dernier exemple, pour moi, fut ma dernière Milonga; avec une très bonne musique dans l'ensemble, des danseurs de très bon niveau aussi et une circulation lamentable...dont tout le monde se plaignait en plus et pourtant la piste n'était pas surchargée au point de ne pas pouvoir circuler. Je crois que les organisateurs devraient intervenir quand ils voient des couples utiliser un espace tel qu'ils dérangent tout le monde.
  • Il faut impérativement que les profs enseignent et que les assos pendant les milongas arrêtent si besoin le bal afin de rappeler la circulation...une honte les milongas à Toulouse ...
  • Tous les intervenants devraient, quels que soient les lieux ou événements, rappeler ce qu'est un périmètre de sécurité, et l'incidence que cela peut avoir sur un pied dénudé et sans protection.

 

NON  à  3 %

 

SANS AVIS  à 14 %

 

Qui devraient rappeler ces règles? (pourcentage par rapport à ceux qui ont répondu « oui »)

 

LES PROFESSEURS  à  73 %

 

LES ORGANISATEURS DE MILONGAS  à  79 %

 

LES ASSOCIATIONS  à  33 %

 

 

REPONSES TANGUEROS

 

15) La circulation des bals toulousains vous semble?

 

BONNE  à  12 % 

  • La circulation dans le bal n’est, à mon sens, pas vraiment problématique. Il y a certes, parfois, des « accidents », mais le plus souvent excusés et atténués par un sourire. Il faudrait peut-être rappeler la prudence et « l’attention aux autres », aux personnes qui ne peuvent se contenir.

 

MOYENNE  à 46 %

 

MAUVAISE  à  32 % 

  • Cela dit j'en suis coupable aussi par mimétisme, à Toulouse,  contrairement à Buenos Aires où je fais attention.

 

TRES MAUVAISE  10 %

  • Proposition: Par exemple sur le quai de la Daurade, l'année dernière, le plancher était constitué de panneaux de bois d'une taille permettant à un seul couple d'évoluer et dessinant ainsi au sol au moins 4 ou 5 couloirs de circulations distincts: Proposez un jeux. Demandez aux danseurs de respecter ces couloirs et de ne pas en changer. Avant de lancer la musique placez un seul couple par panneau; si la piste est remplie, enlevez un couple, si peu de couple intercalé avec des panneaux vides; les danseurs doivent évoluer sans  changer de couloir, sans aller sur le panneau derrière, sans aller sur celui de devant si il est encore occupé. Et là je pense que vous aurez le plaisir de voir un bal circuler et les danseurs apprendront à sortir des schémas tout fait qu'ils ont appris pour laisser la place à l'improvisation en vue d'un déplacement social!

 

 

16) Serait-il utile de rappeler les règles de base de la circulation dans un bal?

 

OUI  à 80 %

  • Je verrais même d’un bon œil que l’on indique sur les flyers éventuels: Nous respectons les règles de comportement des milongas et les gens qui ne les acceptent pas peuvent rester chez eux. 
  • Je trouve que les maestros n’insistent pas suffisamment sur le sujet. Il est vrai que faire les figures complexes qu’ils enseignent, dans un bal et ne pas gêner les autres tangueros tient de la performance. Les organisateurs et associations devraient insister sur ce problème.
    Il me semble difficile de mettre la convivialité d’une milonga en équation. Elle dépend de l’accueil des organisateurs, de la modestie des participants. Il faut respecter les autres. La convivialité elle est dans le cœur…elle ne se décrète pas. Quelques tangueros(as) imbus de leurs capacités de danseurs (danseuses ) se comportant sans tenir compte des autres, gâchent facilement un moment qui devrait être une fête.
  • Le DJ peut avoir un rôle à jouer s'il fait un peu l'animateur avec son micro; les DJ devraient s'arroger plus d'initiative dans l'animation de la milonga au lieu de mettre le PC et de s'en aller danser. La réciprocité pourrait ainsi être rappelée, encouragée et imposée dans le quart d'heure. Mais bien d'autre chose aussi par exemple s'ils sont fan d'un style de musique, pourraient ils donner quelques mots sur les références et les caractéristiques. Mais bon ..., n'importe qui est un peu DJ ici...
  • On remarque que plusieurs « enseignants de tango » font partie de ceux qui accaparent la piste et gênent la fluidité du bal!!
  • Tous. Mais, c’est surtout la responsabilité des profs, qui montrent une structure de mouvement, d’expliciter comment ça se combine avec le sens de circulation du bal, de mettre l’accent sur le fait que le boleo peut se guider au sol et pas nécessairement à 50 cm du sol, etc.
  • Les professeurs devraient expliquer le bal dans leurs cours mais c'est aux organisateurs de mettre en scène la milonga, sa convivialité, sa musique, sa circulation.
  • Les professeurs devraient s'impliquer davantage dans "l'éducation" à la milonga
  • Les professeurs + les associations. Et que les professeurs montrent l'exemple ce qui n'est pas toujours le cas.
  • En général, le problème ne vient que de quelques uns. Il est donc délicat de rappeler une règle connue et appliquée du plus grand nombre. Parfois, le problème vient d'un danseur qui appartient au comité d'organisation!
  • Mais aussi les DJ qui pourraient intervenir plus régulièrement sur divers sujets tels que des commentaires courts sur la musique des Tandas qui commencent, des commentaires ou des mises en gardes sur les individus qui se croient seuls ou des appréciations sur la tenue du bal...
  • Affichage et flyers

 

NON  à  11 %

 

SANS AVIS  à  9 %

  • La politesse déjà au niveau de chacun!

 

Qui devraient rappeler ces règles? (pourcentage par rapport à ceux qui ont répondu « oui »)

 

  • Cela relève de la discipline de chacun

 

LES PROFESSEURS  à  82 %

 

LES ORGANISATEURS DE MILONGAS  à  63 %

  • Peux être avec un code écrit pour harmoniser les règles et remis lors ou sur le ticket d’entrée, c’est souhaitable.  Possible ???? avec concertation de tous les organisateurs sûrement.
  • Tous les organisateurs de milongas devraient rappeler régulièrement que le silence aide à écouter et apprécier la musique.

 

LES ASSOCIATIONS  à  41 %

 

LES DJ  à  8 %

 

Un commentaire de tanguero:

 

  • Je trouve que, et plus particulièrement dans les milongas toulousaines, certains professeurs locaux et de la région s’évertuent à danser toujours avec les mêmes cavalières. Dans une logique commerciale ou narcissique ces couples pratiquent leurs démonstrations dans le couloir extérieur d'une milonga, alors qu'à ma connaissance ces pratiques devraient se faire dans la partie centrale de la piste de danse, voire ne pas se faire s'il y a trop de monde. Je ne vous dis pas lorsque certains danseurs (euses) d'un niveau débutant ou intermédiaire essayent de faire comme nos maestros locaux en faisant un gancho par ci, un gancho par là, et de plus non guidé.  Je passe sous silence, le comportement de certains guides qui comme sur la rocade de Toulouse doublent à droite à gauche et coupent systématiquement les couloirs de danse. C'est je pense tous ces comportement qui altèrent aussi la convivialité dans une milonga. Vous n'êtes pas obligés de garder mon anonymat. Vous n'êtes pas sans savoir non plus que tout cela existe dans notre ville rose. Un peu moins dans d'autres régions françaises.  Cordialement. Et Bravo, votre démarche est courageuse. Je crois tout simplement que vous devriez nous apprendre à aimer les autres avant de s'aimer soi-même. Sacré programme. Amicalement à tous les membres de votre association.

 

 

N’hésitez pas à réagir, c’est par une meilleure connaissance des autres que nous évoluerons dans cette convivialité.

 

A bientôt

 

Michel JOLY et le groupe « convivialité » de Tangopostale.

 

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier que vous êtes bien humain et non un robot, et évite l'émission automatique de spams - respectez bien miniscules et majuscules..
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.