Coup de foudre

Texte glané dans une revue qui n'a rien à voir avec le tango...(ailleurs aussi ils vivent des choses étonnantes!)

 

La vie réserve bien des coups : coups de Jarnac, coups tordus, coups pourris, quand ce ne sont pas tout bêtement coups de barre, coups de bourdon ou coups de bambous.

De tous ces coups du sort, le plus prodigieux, le plus exceptionnel, le plus irrationnel, le plus incroyable aussi est le coup de foudre, objet de toutes les envies.

On emploie l’expression coup de foudre lorsqu’on éprouve au premier coup d’œil une attirance aussi extrême que soudaine pour une femme ou un homme qu’on n’avait jamais vu auparavant. Coup de tonnerre dans la météo du cœur, le coup de foudre entre en trombe dans nos vies, aussi violemment qu’une tornade, un cyclone, un ouragan. Comme un fleuve qui rompt ses digues, il dévaste tout sur son passage, puis assiège sans pitié le cœur de sa victime soudainement privée de raison et de libre arbitre.

Perplexes face à ce coup de baguette magique sentimental cinglant comme un coup de fouet, les écrivains ont cherché à en pénétrer les mystères. Puis médecins, psychiatres et psychologues sont venus en renfort. Lorsque les romanciers considèrent la morphologie du coup de foudre, la recherche scientifique l’envisage comme une pathologie. Mais tout cela n’est que terminologie.

Nous savons tout des délices, des extases et des tourments de l’amour. Le coup de foudre n’en demeure pas moins une impénétrable énigme.

Mieux vaut aller voir du côté des poètes. Le coup de foudre, diront-ils, c’est une pluie d’étoiles filantes en plein jour, une maison à mille fenêtres. Etrange coup de dés – coup de chance ? - le coup de foudre est bien souvent réciproque. Lorsque deux êtres s’attirent aussi irrésistiblement que des électrons, il n’y a rien à faire ; la formule chimique est parfaite et la science est impuissante. Un échange de sourires ou de regards appuyés, et hop, le tour est joué : deux foudroyés pour le prix d’un ! Déterminant parfois une vie entière, le coup de foudre est alors coup de destin.

Si l’on en croit les statistiques, les coups de foudre se produisent le plus souvent à l’arrêt du bus en bas de chez vous, dans le métro, le train, les gares et les aéroports. Drôle d’endroits pour une rencontre !  Mais le coup de foudre survient aussi dans les coulisses d’un théâtre ou au restaurant.

Il semble certain que le coup de foudre affecte d’avantage les Italiens, les Espagnols et les Français que les Américains ou les Anglais ; sans qu’au demeurant l’on sache pourquoi ; ce n’est pas sérieux.

Du règne animal, seuls les libellules, les poissons rouges et les caméléons y sont sensibles. Aucun représentant du règne minéral n’y est sujet ; d’où l’expression « avoir le cœur comme une pierre »…

TAGS: