Dans le Sol Newsletter du 09 Novembre 2015

 

Newsletter

du 09 NOVEMBRE 2015

 

Un lien qui est très visité (plus de 8500 lectures!), c'est normal car c'est une mine d'informations pour préparer vos prochaines sorties!

> Mise à jour de la liste des Festivals et Encuentros

 

Et puis les petits nouveaux:

Une nouveauté: certains textes ont été traduits. S'il y a parmi vous des gens capables de m'aider pour traduire des textes en Anglais, ou Allemand, ou Espagnol, merci de me contacter !

 

> Une "Croisière tango" sous le signe de l'évasion et de la connexion

> Retour de Calpe  (existe en Anglais)

> L'univers du tango milonguero  (existe en Anglais et en Allemand)
 

 

J'ai laissé ces liens de la dernière Newsletter, au cas où vous n'auriez pas eu le temps de cliquer dessus!!

> Retour de Ste Enimie 2015

> Petite réflexion sur Tarbes

> Tarbes en tango: une Battle très originale

> Polémique autour du La: 440Hz ou 432Hz ?

> Retour de Tangopostale 2015  (existe en Anglais)

> Retour de St Geniez d'Olt 2015

> Tango entre amis à Lloret 2015

> Retour du Festival de Bâle

> Tango, se rencontrer, écouter, communiquer

Les résultats de deux enquêtes qui vous en disent long sur les comportements des tangueros/tangueras:

> Convivialité dans les milongas

> Qui êtes vous?

 

Quelques textes plus anciens mais instructifs ou distrayants

> The "Cabeceo"

> Les danseuses n'hésitez pas à inviter

> Tango mon cher Tango

> Notes de lectures de la trilogie de Neale Walsch

> Coup de foudre

> Se mettre en condition mentale

> Initiation à la musique du tango

> J'ai de la chance

 

Enfin, grande nouveauté dans la présentation smileyles liens vers les "Retours" et les "Récits" sont accessibles directement depuis les pages de contenu, c'est évidemment pour vous inciter à lire un peu plus et (re)découvrir certains textes !!

Si vous avez des commentaires, propositions, réclamations!, n'hésitez pas à m'envoyer un message en utilisant ce lien (rassurez vous, vos noms et adresses ne seront pas communiqués).

Voilà, bonnes lectures et à très bientôt

Claude Gosselin