Dansez avec les débutants !

 

Certaines de mes copines de tango s'étonnent de me voir accepter de danser avec des débutants, ou pire de les inviter en connaissance de cause.

J'aime danser avec les débutants pour plusieurs raisons.

La première est très égoïste : il faut investir pour l'avenir ! 

La seconde, c’est que nous sommes toutes passées par la case débutante et que si nous n'avions pas été invitées nous le serions encore après plusieurs années, ou nous aurions abandonné. Les hommes ne sont pas si nombreux dans les milongas alors chouchoutons les !

La troisième, danser avec un débutant est l'opportunité de retravailler et cultiver nos bases techniques: axe, équilibre, marche, distorsion, pivot, écoute... J'ai vu il y a quelques semaines un tutoriel de Vanessa Gausch sur Youtube qui va exactement dans ce sens.

J'ai vécu de très bons moments avec des partenaires qui avaient un à deux ans de pratique de tango alors que je me suis ennuyée avec d'autres plus expérimentés, en durée seulement, mais moins sensitifs. Je ne crois pas que seules les années résument à elles seules l'expérience. 

Line Olleon

Commentaires

Comment: 
Pour ma part danser avec des débutants est un cadeau de la vie car comme chacun, j'ai été débutant et il m'a fallu de nombreuses années pour apprendre et surtout prendre confiance en moi. Aujourd’hui, après 20 années de tango, j'adore toujours partager ma passion et j'essaie de la communiquer et de la vivre. Ce qui compte pour moi, c'est l'instant présent. Ce temps ou l'autre prend du plaisir et lorsque j'arrive à faire "tangoter" une débutante qui me renvoie son plaisir, je suis heureux. Les pas ou la technique aide bien sûr et danser milonguero reste un grand bonheur naturellement, mais arriver à guider une débutante, parfois totalement novice reste une quête de plaisir partagé. Le temps présent, ce temps ou l'on propose à sa partenaire d'évoluer sur le tempo de la musique... marcher, vibrer avec la musique,écouter, être très attentif à l'autre, ne pas contraindre, ne pas l'obliger, ne pas être professeur, mais sourire et vivre le temps présent et arriver à évoluer sur la piste, simplement sur le temps. Le temps présent.  Abrazo. Jean Claude

Comment: 
Voici 2 témoignages très encourageants .mais comment rencontrer des personnes si ouvertes quand on ne connait pas le monde du tango? J'aimerais m'y essayer mais je ne sais pas si j'oserais. Peut être avec un ami bienveillant ! et patient  pourrais je me laisser porter par la musique et découvrir les plaisirs du tango.