Retour du LIMOUZI Tango Festival 2016

 

Après avoir hésité l’année dernière (les dates correspondaient avec le début d’un autre festival auquel je tiens particulièrement), cette année je me décide à me rendre dans cette région du centre de la France, donc accessible en quelques heures depuis bon nombre de régions françaises.

L’endroit est calme et accueillant. Le festival a lieu dans un village à la périphérie de Limoges et je suis hébergé par de charmants tangueros (Dominique et Marilou) qui partagent leur magnifique maison et surtout leur joie de vivre débordante ! Ils sont bénévoles dans l’association organisatrice, et c’est de cette association dont je voudrais parler.

L’équipe déploie une énergie incroyable, guidée d’une main de fer par Claire qui est partout. On a l’impression qu’elle s’occupe de tout car il faut souvent décider vite, ce qui conduit à de beaux succès mais également parfois à des petits ratés (tel que le plancher extérieur qui n’est pas celui dont elle avait rêvé…), ce qu’elle admet mais qu’elle est bien décidée à régler pour la prochaine édition. Et je crois qu’on peut lui faire confiance !

Ce "petit festival" a tout d’un grand. Organisé sur 5 jours, il est complet. Des stages d’après midi avec les maestros, des milongas du soir avec orchestres et démos (4 couples de maestros !). Les détails du programme sont sur le site à ce lien.

Une belle salle de danse avec un vrai parquet, et une grande zone où s’étalent les tables et les chaises, conviviale mais qui ne facilite pas trop les invitations par mirada.

De grandes ouvertures sur le jardin permettent de prendre un peu le frais après l’échauffement sur la piste. Echauffement dû, en début de soirée, à la densité très forte des danseurs sur la piste ! Heureusement, après les démos, la salle devient un peu plus accessible et permet de circuler et de profiter de la belle musique distillée par les DJs.

Et tout cela fonctionne grâce à l’organisation et à l’action de la ruche des bénévoles.

On est accueilli, badgé, enregistré. On peut ensuite aller déguster d’excellents vins de pays, ou bien de la nourriture argentine, dans une ambiance décontractée. Ambiance très "bon enfant"  tout le long de ce festival. On a vu les maestros danser sur des musiques autres que le tango, on a vu également des vaches limousines voler au dessus de la piste de danse, on a vu des repas buffets bien arrosés et des tangueros/tangueras rechargeant leurs batteries au soleil sur la pelouse…

Ambiance que les maestros fanas de foot ont bien appréciée puisque certains passionnés ont fini une soirée en buvant et gesticulant devant les exploits (malheureusement non transformés) de leur équipe d’argentine, retransmis sur les petits écrans d’ordinateur à la terrasse de Juan José le roi de l’empanadas.

En conclusion, un festival qui est encore jeune (3ème année), mais qui a de la pêche, qui veut se hisser au niveau des grands, et qui va certainement y arriver grâce à la volonté et à l’énergie de ses organisateurs et bénévoles. Mais surtout, surtout ! ne perdez pas cette belle convivialité !

 

Claude Gosselin

Vous pouvez retrouver la série complète des magnifiques photos de Philippe Gauthier sur ce lien

 

Commentaires

Comment: 
Je suis tout à fait d'accord avec l'article de Claude ,convivialité, gaité, diversité ,talents des organisateurs et Des maestros. Ce festival a tout d'un grand .Un grand bravo a Claire