Tangochâteau: J’en avais rêvé…

Un bal dans un château, avec un magnifique parc autour, une terrasse devant la grande entrée, des salons avec des lustres, des miroirs géants, des tableaux, un parquet ciré, un grand escalier que la maîtresse des lieux va bientôt descendre pour nous accueillir…

Les invités sont arrivés depuis le milieu de l’après midi et les petits groupes se forment et se déforment au grès des humeurs et des rencontres. Près de l’accueil des tables avec des objets et des vêtements, chargés de souvenirs…

Certains se sont mis à jouer aux quilles sur les graviers devant la terrasse, d’autres sont allés voir un film dans une petite salle derrière le château, et d’autres encore sont restés à papoter tranquillement autour des petites tables dispersées devant les parterres.

Les maîtres cuistots commencent à s’affairer et préparent les éléments du banquet du soir…

En fin d’après midi, au moment de l’apéritif, des annonces sont faites et des petits discours prononcés, qui invitent les convives à participer, à échanger leurs points de vue sur la façon d’inviter et comment se tenir entre cavaliers et cavalières; du bon usage et de la tenue!

Le banquet terminé nous sommes conviés dans les salons.

Quatre espaces différents qui donnent aux danseurs suffisamment d’aisance pour se déplacer, au son de l’orchestre installé dans le grand salon!

Et puis c’est la descente du grand escalier par Mr le Comte et Mme la Comtesse qui nous font l’honneur de quelques pas de danse, sous les applaudissements nourris des invités, certains s’enhardissant même à redemander d’autres démonstrations!

C’est un échange continu, un passage permanent entre les différents salons, qui crée une belle effervescence, une atmosphère singulière de fête et d’élégance, d’échanges retenus et joyeux, de danses bien sûr, ou de repos sur les chaises disséminées dans les salons, ou bien sur la terrasse accessible aux amateurs d’intimité et d’air frais.

Champagne pour tout le monde ! Les belles dames et les gentilshommes se pressent vers le bar pour déguster le breuvage à bulles et poursuivre les discussions déjà entamées sur la piste de danse…  

 

La soirée continue à se dérouler, nous sommes dans un autre monde, à une autre époque, comme dans un rêve…

 

Claude Gosselin

 

Un grand merci

  • à la propriétaire des lieux,
  • aux organisateurs de Tangueando Toulouse et aux bénévoles,
  • à l’orchestre,
  • au DJ,
  • à Mr le Comte et Mme la Comtesse,
  • aux belles dames et aux gentilshommes invités ce soir là

Les références exactes et les noms des personnes sont accessibles sur le site de Tangueando Toulouse.

Commentaires

Comment: 

Merci Claudio d'avoir su restituer l'ambiance de cette merveilleuse journée

Et oui bravo à Marina, à Gustavo, à l'orchestre Batacazo, sans oublier Jorge "au piano" (de cuisine pour une fois) et à toute l'équipe Tangueando (ceux que l'on voit et ceux que l'on ne voit pas) : quel boulot et dire que nous comptons bien que vous remettiez cela l'an prochain ... au plus tard !

Amicale pensée