Catégories
ARTICLES

Milongas sauvages, milonguitas en casa… ceux qui dansent avec les autres

Un texte très intéressant, et qui prend une position affirmée, d’une nouvelle venue sur danslesol.fr: Cécile Ravel

Lachez vous sur les commentaires!!

Traduit également en Italien et en Espagnol:

Milonghe illegali, milonghe in casa … quelli che ballano con gli altri.
Milongas salvajes, milonguitas en casa,….los que bailan con los demás

Depuis quelques semaines des tribunes sont publiées sur les réseaux sociaux condamnant les milongas clandestines, sauvages ou même privées dans différents pays, récemment en Italie et en France. Les réactions à ces communiqués sont à l’image des divisions de la population sur les questions de la pandémie, sur sa gestion et sur son traitement politique et médiatique. C’est-à-dire extrêmement clivantes et clivées. Le tango n’échappe pas à cette division et cette danse qui est l’expression de notre relation à notre corps et au corps de l’autre, devient le révélateur de notre relation à la maladie, aux microbes, aux virus.
Il est peut-être temps de construire un débat sur l’avenir du tango depuis le début de l’affaire covid-19.