Tanguero ou Robot danseur ?…

Depuis quelques années, des chercheurs imaginent et construisent des robots. Certains d’ailleurs ressemblent même à des « humanoïdes ». C’est vraiment extraordinaire !! Je me souviens d’une présentation à la Novela de Toulouse d’un petit robot danseur qui m’avait grandement interpelé.

Quelle ingéniosité !

Plus récemment, sur le net, nous pouvons voir un énorme robot guider avec son bras manipulateur une tanguera et avec quelle précision !

Quelle puissance intellectuelle devant tant de technologie et d’intelligence artificielle.

Artificielle bien sûr, car je n’imagine pas qu’un jour des Robots danseurs puissent reproduire dans une Milonga la « fameuse Buena Onda » qui nous fait courir de Festival en Festival

Lorsqu’il m’arrive de danser avec ma partenaire sans avoir trouvé la bonne connexion ou le bon abrazo, alors je me dis qu’un robot ferait beaucoup mieux. Je plaisante bien sûr.

Il nous appartiendra toujours d’essayer de trouver LA bonne connexion.

On ne va pas se comparer à des robots qui restent des machines à forte intelligence artificielle.

Nous humains, on ne sera jamais des robots danseurs,….. Quoique parfois à force de répétition ou reproduction machinale, on pourrait penser que…..

Mais, non, non, jamais, regardez dans une Milonga, aucun couple ne danse de la même façon et fort heureusement !

Ah ! C’est bien rassurant mais alors pourquoi vouloir fabriquer des robots danseurs ?

Sans âme, sans ressentiment, une machine qui fait des gestes à la perfection.

Un robot ne sera jamais un(e) tanguero(a)

D’ailleurs on ne nait pas danseur avec une âme de Tanguero, on le devient.

On reste des humains avec nos émotions « plus ou moins chargées ».

Je suis convaincu que dans ce milieu de partages, nous avons du temps devant nous avant d’être concurrencé par des robots danseurs, même si parfois, nous dansons comme des robots.

Nous serons toujours habités par des émotions, des sentiments, des envies et … des plaisirs humains !

JCS

Et en complément, une nouvelle de SF; ce qui attend nos descendants…

Milonga de science fiction

Nous voici transporté en l’an 2100, un futur assez proche malgré tout.

La Milonga du nouveau siècle est annoncée sur tous les supports audio-vidéo-numériques et naturellement personnalisés. La date est intéressante car le 31 janvier 2099 tombe un jeudi soir, et finalement pourquoi ne pas s’accorder un long Weekend dans cette belle capitale de la nouvelle Occitanie.

Un rendez-vous attendu par de nombreux danseurs venus de toute l’Europe.

Les navettes de liaison sont prévues toutes les heures avec une pause entre Minuit et 6 heures, entre toutes les capitales de Région.

A la vitesse du son, il ne faut que quelques minutes pour que les navettes relient les principaux aéroports. La plus grosse difficulté restant encore et toujours les liaisons aéroports, lieu de Milonga, malgré l’immense parc de « véhicules automatiques » programmées selon les demandes des usagers.

Finalement des places sont disponibles et après réservation et confirmation du service central de navigation, nous nous préparons pour vivre cette milonga du siècle.

Nous voici sur le lieu de la Milonga et quel fut notre étonnement en rentrant dans cette nouvelle salle dédiée au Tango Argentin. Des robots professeurs présentent les dernières figures possibles pour une circulation normale dans le sens du bal.

Après un contrôle visuel du robot-DJ-VIDEO , nous recevons l’information que nous pourrons danser selon un planning bien déterminé.

En effet les taxis robots danseurs viennent vous inviter, libre à vous d’accepter ou pas sachant que le nombre de tanda est limité, et recalculé à chaque cortina.

Vous vous retrouvez face à vous-même. Mais qu’est-ce que je fais la ?

Mais pourquoi cette idée de vouloir danser avec des Taxis Robots Danseurs ou TRD ?

La musique, bien sûr, car elle est restée immuable malgré le temps.

Les Robots Musiciens jouent à la perfection. Pas de fausse note. Voir même une sensibilité à la mélodie.

Spectacle hallucinant, de regards étranges, vivants, vides aussi parfois mais une possibilité d’évoluer sur cette piste ou se mélangent des humains et des robots humanoïdes à la technicité parfaite.

Je crois que j’ai fait un mauvais rêve….

JCS

A propos des robots (non danseurs de tango ceux là!), les dernières nouveautés:

2 réponses sur “Tanguero ou Robot danseur ?…”

  1. Tu as raison Jean Claude, leur enseigner l’âme du tango sera probablement impossible.
    C’est sans doute très bien ainsi mais en même temps quel dommage car il serait sans doute aisé de leur apprendre les règles de courtoisie sur la piste et vis-à-vis des danseuses, ce que nous n’arrivons guère à faire avec une partie non négligeable des humains …
    Je plaisante cela va de soi, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *