Discussion entre copains…

Je discutais très récemment avec un vieil ami toulousain. Nous nous connaissons suffisamment pour aborder des sujets de toutes natures. Et alors tu en es où ? Il a bien sûr deviné que je ne m’intéressais pas à sa santé.
Toujours au même point…J’ai rencontré quelqu’un, une Tanguera très sympa mais elle est trop jeune pour moi… Alors on est très amis et c’est ma foi plutôt sympa.

Et toi ?

Pas mieux…

Nous avons le même constat: C’est de plus en plus difficile, le cahier des charges est devenu très compliqué…

Pourtant les occasions ne manquent pas, on a de belles tangueras dans les bras…

Mais elles sont comme nous finalement, elles ont passé le temps des amourettes, il faut passer à quelque chose de plus sérieux…tenter de construire…

Et puis toutes ne sont pas en recherche, il y a aussi beaucoup de femmes qui ont renoncé à avoir un compagnon sur le dos, ou qui sont déjà bien accompagnées…Et puis il faut se plaire aussi, c’est un minimum !

Je dirais même que c’est le point le plus important. Il faut qu’il y ait une attirance très forte…physique et intellectuelle. La première se révèle d’abord dans l’abrazo. Ensuite il faut trouver le temps de discuter de choses et d’autres, tout cela ne se fait pas au coin du bar, même avec une flute de champagne en main !

Mais mon ami le tango, les milongas…ce n’est pas un terrain de chasse ! On est là pour danser !

Oui bien sûr, sauf quand on est célibataire ! Et puis c’est un peu la nature humaine non ? Elles disent, je viens pour danser…je n’en crois pas un mot, elles sont comme nous…

Tu parles de l’abrazo .… Comment peux-tu savoir que cette tanguera peut te plaire, tout cela parce que tu danses bien avec elle ? elle te donne l’impression d’être au septième ciel…c’est gagné…Pas sûr…Elles restent très méfiantes et tournent vite les talons! Et il y en a certainement plein d’autres, des Tangueras, avec lesquelles tu ne danses pas parce que…le courant ne passe pas…ou elles n’ont pas le même niveau de danse que toi.. et pourtant il y a peut être parmi elles la femme de ta vie ! Mais tu ne la connaîtras peut-être jamais parce qu’elle reste sur le bord de la piste, elle ne répond pas à tes miradas, ou je ne sais quoi d’autre.. !

Oui mais là on en revient au problème: faut-il rechercher quelqu’un dans le domaine du tango ou pas ? (thème déjà abordé sur ce site).

Restons dans le domaine du tango ! C’est plus simple 🙂 !

Mais je pense qu’il ne faut surtout pas chercher!

Bon écoute je crois qu’on va aussi en rester là pour aujourd’hui sinon on en a pour la nuit!

Passe de bonnes fêtes, très certainement sur une piste de danse.
Et puis cessons de croire au père Noël !…:-)

Mais si! tu vas voir je vais mettre mon costume de père Noël, les faire rêver, elles vont tomber dans mes bras, elles adorent…

C’est toi qui rêve…

Claude Gosselin

3 réponses sur “Discussion entre copains…”

  1. Eh oui, LE rêve de LA rencontre au détour d’une tanda, ces moments magiques qui semblent dire que peut-être, enfin… Puis vient trop tôt la cortina, merci, au revoir, et encore une fois on n’a rien dit, et on se demande si l’autre aussi…….. Mais le voilà déjà dans les bras d’une autre, une autre intimité, le rêve hésite à s’évanouir: quand-même, je n’ai pas pu être la seule à sentir… ou bien si? Et les aiguilles tournent trop vite, déjà la cumparsita, il la danse avec une autre, tiens, la même que tout à l’heure, est-ce que ça veut dire… ? On rentre seule, le coeur gros et l’espoir têtu en bandoulière. Avant de s’endormir, on regarde «Dans le sol» quand et où la vie nous donnera l’occasion de le revoir, et cette fois, c’est sûr, on sera audacieuse, cette fois, c’est sûr,……

Les commentaires sont fermés.