Catégories
ARTICLES ENQUETES

Tangueros/Tangueras: Qui êtes vous?

Un article de 2014! Résultats d’une enquête sur danslesol.fr . Tout d’abord un petit résumé des résultats, ensuite plusieurs tableaux détaillés. Dans quelques jours je vous proposerai la même enquête et on comparera les évolutions à 6 ans d’intervalle!

D’après les données recueillies au 12 Septembre 2014 (tableau ci dessous):

Tout d’abord merci à tous ceux qui se sont intéressés à cette petite enquête (à ce jour 686 visites de la page) et à ceux qui ont pris le temps de répondre (110 réponses reçues).

Quelles informations peut on tirer de ces résultats? 

Les femmes ont semblé plus intéressées, ce qui est logique puisqu’elles sont plus nombreuses que les hommes à pratiquer le tango, cela se voit par le déséquilibre de certaines milongas.

En grande majorité (80%) l’âge des tangueros/tangueras se situe au dessus de 50 ans. Intéressant de constater qu’il y a tout de même 20% de « jeunes ». Encourageant!

Concernant le milieu professionnel, la répartition est assez bien équilibrée (je m’attendais à voir une catégorie émerger – mais je ne dirai pas laquelle…).

2 sur 3 sont encore au boulot!

Même proportion pour les citadins!

60% sont mariés (ou en couples) et parmi eux seulement 40% des conjoints pratiquent le tango également…

Pour ceux qui sont célibataires, seulement 20% préféreraient trouver leur futur conjoint(e) parmi les passionné(e)s du tango !

Concernant la formation, rien d’original à signaler. La majorité est arrivée au tango après avoir essayé une autre danse, a suivi des cours et des stages (90%), et ensuite 1/3 se satisfont des milongas et festivals (ont renoncé aux cours et stages).

Les milongas hebdomadaires sont fréquentées par 2/3, tandis que 15% ne sortent que très rarement.

Seulement une petite moitié est convaincue que c’est mieux de rester jusqu’à la fin pour profiter d’une meilleure musique et avoir plus d’espace. Ils n’hésitent pas à partir quand ils en ont assez (3/4) et 1/3 seulement recherchent l’activité danse plus que tout.

Et ils sortent où ? Dans des lieux sympas (à 90%, normal…) avec un parking accessible (2/3); la musique a une grande importance (à 90%, normal aussi…) mais seulement 50% sont sensibles au jour de la semaine et au prix du ticket d’entrée!!

Presque tous nous y allons pour prendre du plaisir, et 2/3 pour rencontrer des amis ou faire de nouvelles connaissances.

Les festivals sont importants pour la moitié seulement. Pour ceux qui y vont, les amis (actuels et ceux qu’on peut se faire) ne sont pas prioritaires (moins de 50%).

Les stages, sont un bon complément au cours pour 2/3. A peu près la même proportion trouve que ça revient un peu cher.

Et pour finir, 2/3 se déclarent accros au tango, et la moitié d’entre nous pensent qu’ils auraient du mal à s’en passer (!!)

Et enfin, pour la moitié le but est de progresser, de devenir meilleur danseur, et l’autre moitié se contentera de passer un bon moment !!

En résumé, je peux vous rassurer, la population des tangueros/tangueras est tout à fait normale !!

Claude Gosselin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *